un champion du monde suspendu pour dopage !

0
66


Présent au Qatar lors du dernier Mondial avec la sélection argentine, Papu Gomez (35 ans) vient d’écoper d’une très lourde sanction pour dopage. 

La carrière de footballeur professionnel de Papu Gomez est probablement terminée. Testé positif à une substance interdite il y a un peu moins d’un an avec le Séville FC, le milieu de terrain n’est près de retrouver les terrains. L’ancien joueur de l’Atalanta Bergame vient en effet d’écoper d’une suspension de deux ans d’après les informations de Relevo.

Un contrôle juste avant le Mondial

Après sept saisons passées en Serie A, l’worldwide argentin avait opté pour un départ en 2021 au FC Séville, avec qui il a remporté la Ligue Europa en mai dernier grâce à une victoire aux tirs au however contre l’AS Rome de José Mourinho (1-1, 4 tab à 1). Son contrôle positif était en réalité tombé quelques mois plus tôt, très peu de temps avant le coup d’envoi de la Coupe du monde 2022. Sacré champion du monde le mois suivant avec l’Albiceleste, le milieu offensif avait participé à deux rencontres durant cette compétition. Manifestement, la FIFA était au courant de ce check positif de Papu Gomez mais cela n’a pas empêché le joueur de s’envoler pour le Qatar avec sa sélection.

Une défense surprenante

Après son bail de deux saisons en Andalousie, l’worldwide argentin avait opté cet été pour un retour en Serie A du côté de Monza. Même s’il peut faire appel de cette décision, cette suspension de deux ans met un sérieux coup d’arrêt à sa carrière de footballeur. Selon plusieurs médias, Papu Gomez aurait justifié ce contrôle positif par la prise d’un sirop utilisé par son fils sans avoir consulté les médecins du FC Séville à l’époque. Le champion du monde 2022 jure qu’il ignorait totalement que ce médicament contenait une substance interdite par les autorités antidopage.

Commercial





Source_link

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here